Home Institution

Bowdoin College

Publication Date

Fall 2015

Program Name

Madagascar: Biodiversity and Natural Resource Management

Abstract

Dans un pays comme le Madagascar, où des coutumes traditionnelles et le lien avec les ancêtres demeurent une grande partie de la culture, l’introduction des aspects « occidentales » présente un peu du désaccord. Cela est vu avec l’introduction de la médecine « occidentale », et le choix que font des Malagasy pour leurs soins médicaux. Spécifiquement dans le secteur de la médecine, la tension entre des pratiques occidentales et des pratiques traditionnelles est significative.

La présence des guérisseurs traditionnels et de la médecine traditionnelle sur l’île existait bien avant l’introduction de la médecine occidentale. Bien que de plus en plus Malagasy commencent à se tourner vers des pratiques plus occidentales, la médecine traditionnelle joue toujours un grand rôle dans le combat contre les maladies. Ce mélange entre ces deux pratiques de la médecine est évident dans le domaine de la santé maternelle. À Madagascar, les femmes enceintes ont le choix entre trois types de soins généraux pour accoucher : un médecin ou une sage-femme à l’hôpital, une sage-femme chez elle, ou une reninjaza (sage-femme traditionnelle). Le choix que les femmes Malagasy font à propos d’où elles accouchent dit beaucoup de comment la médecine occidentale et la médecine traditionnelle fait chacune une partie de la vie des Malagasy.

Cette étude examine comment ces deux pratiques de la médecine interagissent dans la vie des femmes enceintes à Diego-Suarez en conduisant des enquêtes structurées et des entretiens semi-structurés avec des médecins, sages-femmes, mères Malagasy, et des reninjaza. À travers ces enquêtes et entretiens, cette étude espère découvrir comment ces deux pratiques de médecine peuvent être utilisées ensemble.

Disciplines

Family, Life Course, and Society | Maternal and Child Health | Politics and Social Change | Public Health | Sociology of Culture | Women's Health